carnet
Accueil > Fiches d’information complémentaires > Fiche 13 : Lisibilité d’un document écrit

Fiche 13 : Lisibilité d’un document écrit

De nombreux documents ont été élaborés à ce propos. Outre la lisibilité propre aux caractères typographiques, les indicateurs de lisibilité viseront à faciliter l’accès à l’information en minimisant l’effort du récepteur du message en lui donnant un maximum de plaisir.

Un texte lisible est intelligible, facile à retenir, se lit avec plaisir et sans peine. La lisibilité dépend à la fois du lecteur et du texte.

Quelques pistes pour améliorer la lisibilité d’un texte écrit :

- raccourcir les phrases,
- utiliser la syntaxe de base : sujet-verbe-complément,
- placer le verbe près de son sujet,
- privilégier des phrases courtes,
- utiliser les formes affirmatives et actives,
- utiliser des mots et des verbes actifs,
- employer la redondance et la paraphrase,
- s’adresser directement au lecteur.

Par rapport au contenu

- éviter le jargon, les termes connotés
- expliquer les termes compliqués
- concrétiser par des exemples

Plusieurs tests ont été mis au point pour tester la lisibilité d’un texte écrit. Ils se basent en général sur la difficulté des mots et la longueur des phrases. Ils peuvent donner une indication générale qui doit être ajustée avec d’autres paramètres dont le test ne tient pas compte (illustrations, schémas, couleurs etc.).

Avantages : facilité/rapidité d’utilisation, peut se faire sans consultation du public.

Inconvénients : n’examine que la complexité des phrases et la difficulté des mots. Aucune évaluation des illustrations ou de la mise en page, de la structure logique du texte.

Test de SMOG

1. Identifier 30 phrases dans le texte. Si le texte en comporte plus de 30, choisissez 3 passages (10 au début, 10 au milieu et 10 à la fin).

2. Repérer dans ces 30 phrases, les mots de 3 syllabes ou plus.

3. Totaliser le nombre de ces mots.

4. Extraire la racine carrée de ce nombre et ajouter 3.

5. Le chiffre indique le niveau de scolarité que devrait avoir le lecteur pour être capable de comprendre ce texte.

Test de FLESCH

Ce test est basé sr la moyenne de syllabes par mot (W) et la moyenne de mots par phrase (S)

I (Indice de lisibilité) = 212 – (0.7 W + S).

Les résultats varient entre 0 et 100. La moyenne se situe entre 60 et 70. Plus le nombre est élevé, plus le nombre de personnes pouvant lire facilement le document est important.

Word peut faire ce petit travail pour vous ! Dans la barre des menus, choisissez OUTILS, option GRAMMAIRE et activez la case « Afficher les statistiques de lisibilité ».

N.B. Il faut avoir terminé la vérification grammaticale et orthographique pour avoir accès à la fonction « test de lisibilité ».

Creative Commons License
Créer un outil by PIPSA UNMS est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 Belgique .

Adaptation du guide « Comment créer un outil pédagogique en santé : guide méthodologique »
. Auteurs : Catherine Spièce et Maïté Frérotte, du Service Promotion de la Santé de l'UNMS ; Chantal Vandoorne et Sophie Grignard, de l'APES-ULg (Bruxelles, 2004).