carnet
Accueil > Fiches d’information complémentaires > Fiche 4 : Le modèle de Green

Fiche 4 : Le modèle de Green

La promotion de la santé est « un processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d’améliorer celle-ci ». Il s’agit d’aider les personnes à exercer un pouvoir sur leur santé et sur les facteurs qui l’influencent.

Le lecteur intéressé trouvera dans l’ouvrage de L.W. Green (3e édition, 1999, p.19) un débat montrant l’importance d’insérer l’éducation pour la santé dans le contexte plus global de la promotion de la santé. L’auteur montre combien cette dimension est incontournable car elle reste la première modalité du changement social et comportemental, le stimulant de la prise de conscience, de la motivation et de la mise en action au niveau individuel mais aussi collectif.

La présente fiche se base sur le schéma de planification de Green pour faire le point sur les déterminants potentiels d’un problème de santé et surtout pour y apporter des éléments de réponse. : « sur quel(s) aspect(s) des déterminants* de santé, peut-on faire porter une démarche éducative. »

Le schéma de Green, présenté ci-après, se lit de droite à gauche

- L’élément ultime, sur lequel on espère agir (à long terme) est la qualité de vie de l’individu. Une conception qui insiste sur le vécu personnel de chacun plutôt que sur la santé au sens « objectif » du terme.
- Deux facteurs principaux ont un impact sur la qualité de vie. Les comportements et modes de vie individuels d’une part, les milieux de vie (environnement) d’autre part. Il est très difficile d’avoir une prise directe sur eux.
- Il faut donc agir en amont, sur les facteurs dont ils dépendent :

  • les facteurs prédisposants : conditions pré-requises de changement (connaissances, attitudes, croyances, valeurs, habitudes etc.)
  • les facteurs facilitants : ce qui dans le milieu de vie va faire qu’un comportement est plus ou moins facile à adopter (structures, ressources individuelles et collectives etc.)
  • les facteurs renforçants ou freinants : gratification ou punition (opinion des pairs, médias, images de référence, plaisir ou déplaisir causé par un comportement etc.) médias, images de référence, plaisir ou déplaisir causé par un comportement etc.)

- Le niveau des stratégies (à gauche sur le schéma) représente tout ce que l’on met en œuvre plus globalement pour obtenir des modifications sur ces différents facteurs. Par exemple, l’éducation pour la santé mais aussi la modification d’une législation, le soutien du bourgmestre de la ville à un projet, la mise en place d’un comité de quartier.

Les outils pédagogiques proposent le plus souvent d’agir sur les facteurs prédisposants (améliorer les connaissances, les habitudes, les habiletés, modifier les attitudes, les représentations etc.). Certains outils proposent également une action sur les facteurs renforçants (favoriser un regard critique sur l’opinion des pairs ou les médias, travailler sur le (dé)-plaisir causé par un comportement).

De façon plus indirecte, les outils peuvent agir sur le lien identifié par Green entre les comportements et les milieux de vie.

Précisons que le terme de « comportement » est envisagé ici au sens de « comportement de citoyenneté, mobilisation » et non dans le sens de « comportement de santé » (se brosser les dents, manger équilibré).

Ainsi, l’utilisation d’un outil pédagogique pourra, à moyen terme, mobiliser les participants et leur fournir les compétences pour qu’ils modifient leur milieu de vie. Il s’agit de leur faire prendre conscience qu’ils ont les moyens d’exercer cette influence, de leur faire acquérir des compétences de lobbying et de les amener à travailler en concertation, en association etc.

Par contre, les outils pédagogiques n’interviennent pas directement sur la modification de comportements de santé ou sur la modification du milieu de vie des participants. De même, les outils proposent rarement une action au niveau des stratégies (modification d’une législation, mise en place d’un comité de quartier etc.)

Imprimer ce schéma

Creative Commons License
Créer un outil by PIPSA UNMS est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 Belgique .

Adaptation du guide « Comment créer un outil pédagogique en santé : guide méthodologique »
. Auteurs : Catherine Spièce et Maïté Frérotte, du Service Promotion de la Santé de l'UNMS ; Chantal Vandoorne et Sophie Grignard, de l'APES-ULg (Bruxelles, 2004).